Fablabssp3sp8

Persévérons au colloque COMTECDEV sur « Données géospatiales, intelligence artificielle et développement »

Dans le cadre du colloque organisé par la chaire UNESCO Communication, technologies et développement (14-15 MARS 2019, Centre Condorcet à Pessac), une équipe de Perseverons présente une recherche sur un projet de création d’un FabLab et d’un atelier de robotique à l’université de Ségou au Mali.

L’ampleur des phénomènes de décrochage scolaire et des défis que rencontrent tous les pays, particulièrement en Afrique, pour assurer une scolarité à tous, est de plus en plus préoccupante. C’est du côté de l’école et de l’université que des actions peuvent être mises en place avec des perspectives de changements significatifs si le levier de la motivation est correctement activé. Depuis quelque année nous assistons à une émergence considérable du nombre d’espaces de partage, d’échange, de collaboration et de création numériques en Afrique. Une aubaine qui permet de réduire la fracture numérique et de répondre à des enjeux environnementaux et éducatifs.

Dans le cadre du projet de recherche, une étude a été menée pour analyser l’effet d’un Fablab dans l’accompagnement pédagogique des étudiants dans le contexte malien. D’une part, elle a consisté à la mise en place d’un Fablab à l’Université de Ségou, d’autre part, à mettre des étudiants en activité sur des projets autour de la robotique dans ce lieu. L’observation participative et les entretiens ont permis de recueillir des données. Le Fablab démultiplie les effets de levier, tout en ouvrant les perspectives d’éducation et de formation vers une culture du partage, et pas seulement une culture des données. Que l’on parle de pédagogie du détour, du jeu, ou du projet, la robotique et les Fablabs permettent d’intégrer des formats et des modalités pluriels d’apprentissage, de renverser la perspective de l’enseignement frontal qui a marqué ses limites, tout en repensant la question de l’autonomie dans les apprentissages et du partage de la connaissance. L’expérience de Ségou, en lien avec le FabLab Coh@bit, est dans ce sens à suivre de près.

Anne Lehmans