Les Fablabs

Espaces de créativité en dehors des établissements : développement, mise en réseau et mise en place d’un dispositif d’observation pour l’évaluation des impacts FabLab

Dans ce projet, les espaces de créativité et de co-construction relèvent de plusieurs dispositifs: les Fablabs ou “hackerspaces” de la région (Coh@ bit à Gradignan, le LabX à Talence, Eirlab (EINSERB – MATMECA), l’espace 127° à Cap Sciences), et les ateliers Canopé (dont les nouvelles missions se recentrent sur autour du co-design et la scénarisation dans un contexte éducatif). 

Ces espaces feront l’objet d’un travail d’investigation à partir du suivi de plusieurs groupes d’adolescents, à l’occasion de stages ou d’évènements particuliers (concours autour de la robotique notamment).

L’actu des Fablabs

Persévérons au colloque COMTECDEV sur « Données géospatiales, intelligence artificielle et développement »

Dans le cadre du colloque organisé par la chaire UNESCO Communication, technologies et développement (14-15 MARS 2019, Centre Condorcet à Pessac), une équipe de Perseverons présente une recherche sur un projet de création d’un FabLab et d’un atelier de robotique à l’université de Ségou au Mali. L’ampleur des phénomènes de décrochage scolaire et des défis […]

Faire un projet de A à Z au FabLab – 2nd ICN Lycée Daguin

Pour la 3ème année, des élèves de 2nd option ICN du Lycée Daguin sont venus au FabLab Coh@bit. Cette année le format a changé avec deux objectifs : s’approprier la démarche de projet pour l’utiliser en projet de classe au cours de l’année découvrir une autre manière de travailler et donc un autre rapport avec […]

Le parcours technologique « La robotique » – FabLab Coh@bit

Dans le cadre du projet « Perseverons » (e-fran), un parcours technologique sur la robotique a été créé entre le FabLab Coh@bit et le département GMP (Génie, Mécanique et Productique) de l’IUT de Bordeaux. L’objectif est d’amener le jeune à créer un lien entre les robots ludo-éducatifs qu’il manipule en classe ou ailleurs et les robots professionnels. […]

Et plus encore...